Combattre le silence : les 4 tactiques du Collectif Babacar
|

Combattre le silence : les 4 tactiques du Collectif Babacar

Temps de lecture : 6 minutes En décembre 2015, la presse annonce qu’un « forcené » a été tué par la police. L’affaire est promise à l’oubli. Mais très vite, le Collectif Babacar mène la bataille pour médiatiser les lacunes de l’enquête et réhabiliter la mémoire de la victime. Récit d’une victoire notable sur le front médiatique.

Mort de Mehdi : une non-enquête pour un non-lieu
|

Mort de Mehdi : une non-enquête pour un non-lieu

Temps de lecture : 8 minutes Le 7 décembre, la cour d’appel de Lyon doit statuer sur les lacunes criantes du dossier. Mehdi D. a trouvé la mort en 2016 alors qu’il roulait en scooter. A-t-il été « parchoqué » par une voiture de police ? Malgré la destruction avérée de l’arrière du scooter, la justice ne s’est même pas posé la question.

« Des brèches dans la forteresse »
|

« Des brèches dans la forteresse »

Temps de lecture : 10 minutes Entretien avec Paul Le Derff, volet 2.
Les violences policières touchent des catégories de plus en plus larges de personnes. Les homicides policiers se multiplient… et les mobilisations aussi. Le chercheur pointe le rôle central des émeutes urbaines dans l’évolution du rapport de force.

« La légitimité policière tient surtout à la faible condamnation des policiers »
|

« La légitimité policière tient surtout à la faible condamnation des policiers »

Temps de lecture : 9 minutes Entretien avec Paul Le Derff, volet 1.
Le chercheur décrit les mécanismes qui contribuent à laisser la plupart des homicides policiers dans l’ombre du débat public. Il pointe les liens de collusion entre police, médias et justice, et le rôle central de cette dernière.

« Ils ne m’ont jamais informée, comme s’ils avaient abattu un chien errant »
|

« Ils ne m’ont jamais informée, comme s’ils avaient abattu un chien errant »

Temps de lecture : 7 minutes Le 19 août 2022, Adam a été tué par la police. Comme souvent dans ces affaires, sa mère a été informée par la presse. Le procureur affirme que l’identité d’Adam n’a été établie que l’après-midi. Pourtant dès le matin, Darmanin présentait Adam comme un jeune « défavorablement connu ».

« Permis de tuer » : Darmanin refuse d’obtempérer
|

« Permis de tuer » : Darmanin refuse d’obtempérer

Temps de lecture : 6 minutes Deux décisions de justice ont rappelé que l’usage des armes n’est possible qu’en cas de danger « immédiat ». Les gendarmes diffusent cette règle en interne depuis 2017, mais la police continue de s’y refuser. En attendant, la police tue trois fois plus que les gendarmes.