• BAC de Lyon : aux castagneurs, la patrie reconnaissante (suite)

    BAC de Lyon : aux castagneurs, la patrie reconnaissante (suite)

    Temps de lecture : 2 minutes Même pour l’IGPN et le procureur, les deux agents de la BAC ont commis des violences « incompréhensibles ». Pourtant au procès, les policiers ont affirmé avoir agi en toute légalité. L’institution policière semble d’accord : ils sont désormais formateurs en techniques d’intervention.

#policepartout #justicenullepart #presseparesseuse

Tous nos articles

Lisez-nous…

Suivez / diffusez-nous…

Financez-nous !